bandeau site aeppf 25 11 2019

GIVERNY Maison et jardins de Claude Monet
GivernySortie du 19 mai 2022

  Monet recherche une vaste maison à loyer modique à l'écart de Paris, de ses rivalités et ragots, notamment parce qu'il vit avec une femme mariée, Alice Hoschedé. En visitant les confins du Vexin, il découvre, une « maison de paysan » au lieu-dit le Pressoir, elle est précédée d'un jardin potager et d'un verger, le Clos normand. Son propriétaire consent à la louer et Monet s'y installe le 29 avril 1883. Un mois plus tard, il transforme alors le jardin, construit trois serres et achète un terrain où, après de nombreuses difficultés administratives, il réussit à creuser un étang puis construit le pont japonais en 1895 pour que la lumière passe sous le pont et éclaire l'ombre. Il achète la propriété en 1890.

La maison où vit Claude Monet de 1883 à 1926 est réaménagée à ses soins : gardant le crépi rose, il la repeint aux couleurs de sa palette : portes et volets verts ; salle à manger jaune de chrome vif, ornée d'estampes japonaises des XVIIIe et XIXe siècles à la dominante bleue, cuisine avec ses murs carrelés de faïence bleu et blanc en céramique de Rouen, et ses meubles laqués bleu ciel. De même pour le jardin, il fait détourner un bras de l'Epte pour alimenter un étang franchi par le pont japonais. Collectionneur de revues horticoles, il se montre perfectionniste pour son jardin, engageant jusqu'à sept jardiniers.