Hippolyte PASSY Par Allain PrigentBtn retour

 H. Passy

 

Claude-François Vélut de la Crosnière dernier représentant de cette famille, mourut le 24 juillet 1835 à Franconville. Par son testament du 21 septembre 1832, il nommait sa cousine sa légataire universelle. Marie Fourmont Tournay remariée en seconde noce à Hippolyte Passy.
Hippolyte Passy
devient propriétaire de la maison nommée plus tard «Suger» et s’installe à Franconville en 1835, il a quarante deux ans. Il réaménage le parc pour laisser réapparaître bosquets, parterres fleuris, pièces d’eau. La demeure a retrouvé son éclat. Cette maison avait beaucoup souffert de l’abandon de la part de ses propriétaires que par les déprédations de la révolution. Occupé par ses nombreuses fonctions, il venait à Franconville pour se reposer et recevoir ses relations. Hippolyte Passy, à la demande du maire Monsieur Chenel, intervint au près des autorités des Chemins de Fer du Nord pour établir une gare à Franconville.
Hippolyte Passy est né le 25 octobre 1793 à Garches, jour de la mort de Marie Antoinette. Il commence par une carrière militaire, admis à l’école de cavalerie de Saumur en 1809, il devint lieutenant de hussard en 1812. Il prend part aux dernières campagnes de Napoléon 1er, il participe à la campagne de Russie, de Leipzig. Il sera décoré Chevalier de la Légion d’honneur en 1813 par Napoléon. A la chute de l’empereur, hostile à la Restauration, il part aux Antilles et en Louisiane. Il va se passionner pour l’économie politique. De retour en France il s’intéresse à la politique et collabore aux journaux d’opposition et notamment au «National» dès sa création.
Sous la Monarchie de Juillet, il fut élu député le 28 octobre 1830 pour le département de l’Eure, économiste il fut rapporteur du budget, puis vice-président de la Chambre des députés. Il n’appartient plus à l’Assemblée constituante en1848. Ministre des finances en1834 dans l’éphémère ministère Maret, puis ministre du commerce et des travaux publics dans le gouvernement de Thiers. C’est en 1839 qu’il est de nouveau ministre des finances. Passy devint Pair de France le 16 décembre 1843, il fut promu Commandeur de la Légion d’Honneur le 24 avril 1845.
Sous la Deuxième République, il est nommé ministre des finances en 1848. Il appuya le gouvernement présidentiel jusqu’au coup d’état du 2 décembre 1851. Retiré de la vie politique il se consacre à l’abolition de l’esclavage, de la colonisation et sera défenseur du libre-échange. Fondateur en 1834 de la Société française pour l’abolition de l’esclavage et en 1845 de la Société d’économie politique.
Hippolyte Passy décède à 86 ans le 1er juin 1880