Btn retour

Problème de sécurité de l’église par le groupe Cultuel


 
Fermeture de l’église Notre Dame des Noues à Franconville en décembre 2019

A Franconville, l’église Notre Dame des Noues est fermée depuis décembre 2019 pour des raisons de sécurité. Le toit nécessite des travaux de consolidation et d’étanchéité avant d’ouvrir à nouveau le bâtiment aux fidèles. Ce chantier représente une dépense considérable pour le diocèse de Pontoise.

Val-d’Oise : l'église du siècle dernier accuse déjà le poids des ans

De nombreux édifices religieux construits dans les années 1950-1960 souffrent, notamment au niveau des toitures. À Franconville, la mairie a dû prendre un arrêté de fermeture pour Notre-Dame-des-Noues sur demande du diocèse de Pontoise.
« Défaut de stabilité et danger d’effondrement » selon l’arrêté municipal
L’arrêté précise que « la structure de l’église de type charpente soutenant la toiture présente un défaut de stabilité et un danger d’effondrement ».
Face au « risque pour la sécurité » de ces personnes, il a été décidé de « prendre les mesures appropriées ». Des barrières métalliques ont été posées pour empêcher de s’approcher de l’entrée de l’édifice religieux.

  78 etat de la toiture  79 Detail des degats 80 Fuites interieur 81 Revue Batisseurs   

Lors de ses vœux, le maire Xavier Melki, a eu une pensée pour les paroissiens de Franconville qui sont, comme les paroissiens de Paris, privés de leur Notre-Dame. L’église Notre-Dame-des-Noues à l’Épine Guyon doit en effet subir de gros travaux. Je sais que le diocèse travaille beaucoup sur ce dossier et, je voulais profiter de cette occasion pour leur témoigner également, notre soutien. »

Aujourd’hui les travaux sont donc indispensables mais avant même de penser à rendre le toit étanche, il faut s’assurer que la structure est en bon état. Avec sans doute un travail sur la répartition des charges. Comme la réglementation concernant la résistance au vent et à la neige a largement évolué, les travaux devront donc respecter les normes. Voire aller plus loin : « Nous faisons faire des bilans thermiques pour réviser l’isolation. La réglementation va se durcir sur ce point, il faut se projeter sur 30 ans. » ajoute Jean-Yves Marchon.
À Franconville (Val d’Oise) le clocher de l’église Notre-Dame-des-Noues se voit de loin, il mesure plus de 31 mètres ! Un signal de la présence catholique dans ce quartier sorti de terre dans les années 1960. Mais aujourd’hui le clocher vitré n’est plus étanche. Les jours de pluie, l’eau tombe directement sur le maître-autel situé en dessous. La toiture particulière de l’église nécessite une intervention urgente.

Étudier avant de renforcer

Plomb, amiante, insectes… des études sont en cours. Il s’agit aussi d’évaluer l’état de pourrissement du bois de la charpente, à certains endroits il est largement humide. Les plaques du toit ne sont plus étanches depuis bien longtemps, alors même que les bénévoles du diocèse ont participé autant que possible à des travaux d’entretien. Les infiltrations d’eau laissent des traces très visibles sur les murs de l’église ou les plafonds des sanitaires. En décembre 2019, l’église a été fermée pour travaux.

Articles parus dans la revue des chantiers du Cardinal