L'Institution Jeanne d'ArcBtn retour

 

Il y a plus de 100 ans naissait à Franconville l'Institution Jeanne d'Arc pour prendre le relais de l'Ecole Notre Dame du Calvaire fondée par les sœurs en 1869 et interdite par la loi en octobre 1904. En 1868, trois sœurs de N-D du Calvaire arrivent dans le village de Franconville. Elles visitent les malades, se chargent de l'instruction des filles et de la «salle d'asile» qui accueille les jeunes enfants garçons et filles avant leur entrée à l'école...

Plus tard, l'école des filles devient le Pensionnat Notre Dame du Calvaire, situé derrière l'église, jusqu'en 1887.

Conseil municipal 24 08 1904

Au lendemain de la loi Jules Ferry, l'institution religieuse fait place à une école laïque de filles comprenant deux classes. Quant aux sœurs, la famille Massion les recueille dans une dépendance du château (propriété Suger). Plusieurs bienfaiteurs les aident dont Mr Baudoin et la famille téotv qui leur donnent un terrain. Monsieur Léoty possède, boulevard Toussaint Lucas, un parc avec des bâtisses et une manufacture de corsets. "Accueille les sœurs, leurs élèves, et garde la jouissance de la manufacture qui assure une place pour certaines élèves à la sortie de l'école. Une modeste école y est ouverte, comprenant trois classes où les sœurs enseignent jusqu'en 1904.

Malgré l'avis unanime du conseil municipal, concernant le maintien des religieuses enseignantes, celles-ci sont obligées de quitter Franconville. La propriété qu'elles occupaient est louée en partie à la fabrique de corsets et en partie à Madame Peter qui ouvre une institution chrétienne : l'Institution Jeanne d'Arc. Les sœurs sont alors présentes mais plus sous le costume religieux.

 


 
   Lire plus de détails...
Arc Annees difficiles Arc Debut siecle Arc Grandes dates
Arc Guerre de 40 Arc Jeanne aujourd hui Arc Page tourne