1374 - 1715

Nom : Période : Documents
Remarques - Observations :
Jean PERRIER            1374/    Cité dans «  histoire du diocèse de Paris contenant la suite des paroisses du doyenné de Montmorency. Mentionné dans les lettres d’Aymeric de Magnac, évêque de Paris en 1374
Jean BREDIN              1549/   Etait aussi administrateur de la maladrerie
Guillaume GODARD   1549/    
Pierre BELIN      
Nicolas TOUZART      Septembre 1581/    Vicaires : en 1584 Antoine Danguié, en 1586, Jean Baratte et Simon Richehomme
Pierre GALLERAN            Juillet 1587/   Pierre GALLERAN 1 Signature sur acte de baptême de décembre 1599 . Vicaires : en 1587, Jean Letu et Guillaume Trohel
Remy HARPIN                  Octobre 1588/    Vicaires : 1587/1598 André Guérin, 1600/1602 Gilles Rayer
Pierre GALLERAN            /décembre 1604  Pierre GALLERAN 2 De nouveau Prêtre jusqu’à son décès en décembre 1604. Il mourut en 1604, léguant à l’église une pièce de vigne de 33 perches, plus une rente annuelle de 3 livres pour une messe chantée à son anniversaire. A cette époque ce qui, aux funérailles, était mis sur le cercueil était au profit du curé, même les vêtements ayant appartenu au défunt
Samuel DAUTUN              Janvier 1605/    
François AUBRY  1607/    S’intitule prêtre habitué. Vicaire : Antoine Languier
Henri RIGAULT           Nov. 1616/1624   Il a légué à la fabrique : un calice d’argent, et une rente de 15 livres. décédé en 1624. Vicaire : Michel Cribier
Martin LE MARINEL Nov.1624/1627   Bachelier en droit canon. En 1626, il supplia l’Archevêque d’établir dans la paroisse de Franconville des sœurs de charité et de commettre Messire Vincent de Paul prêtre et principal pour présider à leur installation. Mais cet établissement fut promptement abandonné. (Lu dans le livre le tour de la vallée : tome deuxième, Montmorency 1867).
Vicaires : François Varin, Denis Bérée  qui fut inhumé dans l’église le 17 septembre 1645
Jean MARTINEAU Nov.1627/ oct.1636 Martineau Vicaires : Denis Bérée, Jean de la Manne et Martin Poussé, tous les deux, morts de la peste en 1631, Denis de la Bauve (prêtre habitué), Louis Gaillard et Nicout
Marin TOURNEMYCHE Sept.1636 à 09/1641 Tournemyche

Ancien curé de Montrouge
Vicaires : Denis Brevin, Jean le Hagnier et Guérin

Jean de SALLES 07-1641/13-08-1643  Jean SALLES Décédé à Franconville, inhumé le 13 août 1643 (acte 98). Est présent à un mariage du 4 mai 1643
Benoît GIROUD    Benoit GIROUD

Est présent sur les actes à partir de du 20 juillet 1643. Considéré comme homme de peu d’ordre si l’on en juge par ses registres

Vicaire : L.Jelay, inhumé dans l’église le 14 mai 1648

Michel GIROUD Avril 1650/1652  Michel GIROUD

Est encore présent en juillet 1652. Les troubles de 1652 l’obligèrent à se retirer

Vicaires : F.Leroy et Thomas Youtte

Jacques PERIER 1652/  

La cure était à la nomination de l’évêché de Paris. Jean Perrier était curé du lieu. Le 3 juin 1657, l’archevêque permettait d’exposer dans l’église une croix enrichie de bois de la vraie croix, léguée à la paroisse par Simon Rocolet, imprimeur à Paris, le 28 juin 1657 ; Rocolet tenait cette relique de son oncle, Simon de Vaux, dont le père parfumeur du cardinal de Bourbon, l’avait eue de son Eminence. (Le tour de la vallée : histoire et description de Montmorency, Enghien-les-Bains, Napoléon-Saint-Leu... Herblay / par Lefeuve - 1856)

Jacques POULLET Nov-1652/
10-Oct.1661
 Jacques POULLET

Il décéda à Franconville le 10 Octobre 1661, Il fut inhumé dans l’église, à laquelle il avait légué quelques biens

Vicaires : Dupont, de Grusloy, Dagnicourt et Desmarquets

Jacques BAUDOUIN  janvier 1661/1715  Jacques BAUDOUIN 1
Jacques BAUDOUIN 3

Né en 1630 et décédé à 85 ans le 12 décembre 1715. Curé pendant 54 ans à partir de 1661, le plus long stage connu,

Il avait fait en mourant un legs assez considérable à la fabrique, en stipulant qu’on devait en employer la plus grande partie à réparer et orner l’église, le sanctuaire principalement. En reconnaissance, la fabrique s’engagea à un pèlerinage annuel sur sa tombe avec chants et oraisons, à l’issue de la messe le plus proche du 12 décembre. Il fut inhumé dans le cimetière suivant sa volonté. Il s’intitulait bachelier en théologie de la maison de Sorbonne. Ses débuts ne furent cependant pas très heureux, car il fut en chicane avec le seigneur Jacques Boutet pour question de juridiction dans la Chapelle Saint Jean.

    Jacques BAUDOUIN 2  Vicaires : Germain Desmarquets, Groult, Desplanques, Le Chevalier, Chassault, Clérisse, Lucas, Aubert, Vaugéjeard, Guimart, Maroy, Bissy, Beverd, Dufour et De Cailly.