LEREDU Jean Georges

 

 

leredu georgesFils de LEREDU Jean Marie (1818 - 1883), Tailleur, Courtier en tissus et de BOUEIL Joséphine (1835 - 1919). Il voit le jour le samedi 2 juin 1860 à Metz (Moselle). Il Pinet Berthe 2décède le mercredi 23 juin 1943 à Paris 8ème, 16 avenue Georges V à l'âge de 83 ans.

Il se marie le mercredi 14 octobre 1885 à Paris-10ème à l'âge de 25 ans, avec PINET Berthe Antoinette Marie, fille de PINET François Jean Louis (1817 - 1897), Compagnon cordonnier, Industriel de la chaussure, et de ROUGET Antoinette Euphrasie (1830 – 1896). Deux enfants sont nés de cette union, LEREDU Madeleine (voir sa biographie) Antoinette Joséphine et LEREDU Odette Joséphine Antoinette.

Après de bonnes études au lycée Louis-le-Grand et à la Faculté de droit, Georges Leredu s'inscrit au barreau de Paris. A la mobilisation de 1914, il entre à l'Etat-major du gouvernement militaire de la capitale où il sert en qualité de lieutenant d'artillerie territoriale. Il sera promu capitaine le 21 novembre 1914. Bien que le service des autres l'ait attiré de bonne heure, ce fils de Lorraine attendra la maturité de la quarantaine pour recevoir de ses concitoyens d'adoption son premier mandat électif. Les élections municipales de 1904 lui ouvrent l'entrée au conseil de la commune de Franconville (Seine-et-Oise) dont il sera le maire de 1908 à 1919.

C'est alors que commence pour Georges Leredu une longue carrière qui lui permettra de donner la mesure de sa vitalité et de la vigueur de ses convictions. Entré au Palais Bourbon en 1914, il n'en sortira que pour aller au Sénat.
- Avocat à la cour d'appel de Paris, promotion 1887-1888.

- Maire de Franconville-la-Garenne de 1908 à 1919.
- Député de Seine-et-Oise du 10 mai 1914 au 9 janvier 1927 (Entente républicaine démocratique puis Gauche républicaine démocratique).
profession foi depute- Sous-secrétaire d'Etat aux Régions Libérées dans le ministère d'Alexandre Millerand (18 février-23 septembre 1920) nommé après la démission de Georges Clémenceau. Démission de Millerand après son élection à la présidence de la République en remplacement de Paul Déchanel.
Même portefeuille dans le gouvernement de Georges Leygues (24 septembre 1920 - 7 janvier 1921).
- Ministre de l'Hygiène, de l'Assistance et des Prévoyances sociales dans le gouvernement d'Aristide Briand (16 janvier 1921-12 janvier 1922).
Sénateur de Seine-et-Oise, élu le 9 janvier 1927, fin de mandat le 13 janvier 1936 ( Non réélu ).

1914 Gouvernement BordeauxLe 2 septembre 1914, le président de la République et le gouvernement Viviani viennent de quitter Paris peu avant 23 heures de la gare d’Auteuil. Raymond Poincaré et ses ministres suivent les parlementaires qui ont quitté la ville l’après-midi de la gare d’Orsay face à l’avance et à la pression de l’armée allemande sur Paris. Tous les autres membres du cabinet mais aussi leurs épouses, les chefs de cabinet, les collaborateurs civils et militaires, le corps diplomatique : tout le monde embarque à bord d’un train qui les mène jusqu’à Bordeaux. Le gouvernement est resté sur place jusqu'au 8 décembre 1914. 

Un décret du 7 août 1936 l'a fait chevalier de la Légion d'honneur.

Rédigé à partir de documents et photos X. Gille