Les ATHLETES par Bernard JoumarinBtn page precedente

 

Stéphane Diagana

DiaganaIl est né le 23 juillet 1969 à Saint-Affrique (Aveyron). Athlète français, spécialiste du 400 m haies.
En 1979, il obtient sa première licence à la Fédération française d'athlétisme. Il débute par le 110 mètres haies, puis en 1988, lors des championnats de France scolaires à l'INSEP, il rencontre Fernand Urtebise. Celui-ci l'oriente vers le 400 m haies et restera son entraîneur pendant seize ans.
En 1990, à Blois, il décroche à 21 ans son premier titre de champion de France senior sur 400 m haies. Aux championnats d'Europe de Split, il se classe 5° de la finale du 400 m haies en 48 s 92. Il améliore de 2/100e de seconde le record de France de Jean-Claude Nallet datant de 1942. Il termine par ailleurs 7° de la finale du relais 4×400m.
En 1997, il est sacré premier champion du monde français, sur 400 m haies.
En 2000, lors du Meeting Gaz de France à Saint-Denis, il est blessé et doit renoncer à sa participation aux Jeux olympiques de Sydney.
En 2001, Stéphane Diagana se classe 3° de la coupe d'Europe des nations. avant de décrocher son 7° titre national en plein air, sur 400 m, à l'occasion des championnats de France à Saint-Étienne. Il établit son meilleur temps de l'année sur 400 m haies le 4 juillet lors du meeting de Lausanne, en 48 s 08. Victime d'une blessure à la cheville droite, il est contraint de déclarer forfait pour les championnats du monde 2001
En 2002, à Athènes, il remporte sur cette même distance les championnats d'Europe. Au En 2003, il est sacré champion du monde du relais 4 × 400 m.
Il a détenu de 1995 à 2019 le record d'Europe du 400 mètres haies en 47 s 37. Il détient le record de France du 400 m haies et partage celui du 4 × 400 m.
En 2007, il devient le premier président de la Ligue nationale d'athlétisme, fonction qu'il occupera jusqu'en 2009. Il devient également consultant pour France Télévisions, aux côtés de Patrick Montel, Bernard Faure, Alexandre Boyon et Nelson Monfort.

En 2008, il prend la tête d'une mission sur le développement du sport universitaire.
Fervent militant de la cause anti-dopage, il est aussi membre du comité des sportifs de l'Agence mondiale antidopage.
À partir de 2018, il fait partie de la commission des athlètes qui travaille à la préparation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Maguy Nestoret

MAGUY NESTORETMaguy Nestoret est née le 20 juillet 1969 à Vitry sur Seine.
Spécialiste française du sprint du 100 et 200m.
En 1985 elle débute de manière prometteuse avec un titre de championne de France cadette de la longueur et du 200m.
En 1993, elle remporte le titre du 200 m lors des championnats de France.
Elle totalise 17 sélections en équipe de France, avec dès 1990, le championnat d’Europe, puis trois championnats du monde entre 1991/1995. Son meilleur résultat reste sa place en demi-finaliste du 200m à TOKYO où elle se classe 5° et une finale sur le relais 4x100 mètres, aux côtés de Marie-Joé Perec.
Elle participe au 200 mètres des Jeux olympiques de 1992 où elle termine à la cinquième de sa série avec un temps de 24,15 secondes .
Après sa carrière d'athlète, elle est DTN adjointe lors du mandat de Robert Poirier (2001-2005), puis conseillère des sports du maire de Paris, Bertrand Delanoë (2005-2013) et également DTN du pentathlon moderne en 2013. Elle s’engage également dans la lutte contre la discrimination dans le sport.

Valérie GUIYOULLE

VALERIE GUIYOULLEValérie Guiyoulle est née le 3 août 1972 à Paris.
Elle est une athlète française spécialiste du triple saut.
Elle remporte trois titres de championne de France du triple saut, un en plein air en 1995 et deux en salle en 1994 et 1995.
Elle améliore à deux reprises le record de France, 13,85m en 1994 à Reims et à Limoges.
Elle bat son record personnel, 13,98m à MONTGERON en 1997 et l’améliore à 14 m, à 25 ans, Valérie Guiyoulle s’octroyait du même coup le record de France n’est pas homologué faute à une rafale de vent de 2,70m/s.
Elle a également partagé une première place du relais 4x200m aux championnats de France à Lyon en 1993. Première place partagée avec Valérie Jean-Charles, Valérie Belien et Maguy Nestoret en 1’37 ‘’ 77.

Valérie JEAN-CHARLES

VALERIE JEAN CHARLESAthlète française, née le 27 janvier 1969 à PARIS. Sa spécialité est le sprint du 100m et 200m.
Finaliste du relais 4 × 100 m lors des Championnats du monde 1991 et 1993, elle est sélectionnée dans l'équipe d'Europe lors de la Coupe du monde des nations 1992, à La Havane. Elle se classe deuxième de l'épreuve, derrière le relais asiatique, en compagnie de Odiah Sidibé, Odile Singa et Marie-José Pérec.
Elle remporte le titre de championne de France du 200 mètres en 1991 et du 100 mètres à Annecy en juillet 1993, en 11,38 secondes et du 200m à Dijon le en 23,18 secondes, records personnels.
En 1991, aux championnats du monde à Tokio, finaliste du relais 4x100m elle termine 5°.
En 1992, à la coupe du monde des nations à La Havane, finaliste du relais 4x100m elle termine 2°, en compagnie de Odiah Sidibe, Odile Singa et Marie-José Perec.
En 1993, aux championnats du monde à Stuttgart, finaliste du relais 4x100m elle termine 4°.
Aux championnats de France à Lyon, finaliste du relais 4x100m elle termine 2° en compagnie de Valerie Guiyoulle, Valerie Belien et Maguy Nestoret, en 1’37’’77.

Abdellah BEHAR

Abdellah BEHARAbdellah BEHAR est né le 7 juillet 1963 à Souk El Arbaa au MAROC.
Il fait le choix de venir courir et vivre en France. En devenant Français, il devient l’un des piliers de l’équipe de France de cross pendant une décennie. En 1993, Il rejoint le club Athlétique de Franconville. Il remporte ainsi son premier fait de gloire sur le sol français, champion de France de cross à Marignane.
Il se distingue lors des championnats d’Europe de cross-country en remportant au titre du classement par équipe, la médaille d’argent en1998 et 2000 et une médaille de bronze en 1995.
Sur le plan national, il remporte le titre de champion de France du 5 000m en 1997 du 10 000m en 2002, du semi-marathon en 1999 et du cross -country en 1993,1997 et 2000.
En1993 il établit un nouveau record de France du Semi-marathon en 1h 2 min et 3 s.
aujourd’hui , Abdellah BEHAR après ses nombreux exploits sportifs, mène une vie tranquille auprès de sa famille à VITROLLES dans le sud de la France.