Btn page precedenteCASSINI de Thury César - François par Allain Prigent

 

César - François fait parti d’une longue lignée de Cassini. Son aïeul, Jean Dominique Cassini I, célèbre astronome né dans le comté de Nice (1625 - 1712) , fut appelé par Colbert pour fondé l’observatoire royal de Paris en 1669. Il est l’un des fondateurs de la physique céleCassiniste. Son père Jacques Cassini II né à Paris (1677 - 1756) s’attache à l’étude des planètes et de leurs satellites.
César - François Cassini III né à Thury dans l’Oise (1714 - 1784) séduit par Franconville, acquiert en 1770 un vaste terrain et y fait bâtir une demeure avec toit en terrasse à la mode italienne située en bas de la côte Saint Marc.Cette propriété sera acquise par le Comte d’Albon en 1781.
César – François III étudie à Paris l’astronomie à l’observatoire royal sous la direction de son grand oncle Giacomo Maraldi. Il sera le premier à porter le titre de Directeur général de l’observatoire royal, titre qu’il reçoit de Louis XV en 1771. Il est conseiller du roi et maître ordinaire à la chambre des comptes. Il fut membre étranger de la Royal Society et de l’académie de Berlin. Cassini III est à l’origine de la société topographique de France fondée en 1776.
César – François III mène une vie brillante, il épouse en 1747, Charlotte Drouin de Vandeuil, ensemble ils ont un fils Jean Dominique Cassini IV et une fille Françoise Elisabeth qui se mariera à l’église Ste Madeleine de Franconville le 23 avril 1776 avec Louis Henri de Riencourt, son témoin fut le comte de Tressan.
Jean Dominique Cassini I était venu à Franconville et durant ses séjours il résidait à «l’auberge de la maison rouge». Il avait installé son poste d’observation au moulin de Sannois et sur la colline de Franconville. Il y commence ses relevés géodésiques pour la réalisation de la carte de France. Ce travail sera terminé et attribué à César - François son petit fils.
Les travaux astronomiques de Cassini III ne sont pas remarqués, il fut surtout un grand géodésien et un cartographe d’exception. La complexité et la qualité de cette première carte de France éclipse tous ses autres travaux. Réalisée en 182 feuillets à l’échelle 1/86400 servira plus tard de modèle à la carte d’état major. Le gouvernement finança le projet jusqu’en 1756, Cassini III créera ensuite une compagnie permettant la vente des cartes et le remboursement des coûts. En 1747 il accompagne le roi lors de la campagne de Fontenoy pour lever les plans des régions occupées et des zones de batailles.
Atteint par la maladie, son fils Cassini IV assume les responsabilités de cette charge et sera nommé directeur en 1784.